Fichier de configuration ISPmanager (ISPmanager)

De ISPWiki.

Toutes les configurations du panneau d'administration sont gardées dans le fichier de configuration /usr/local/ispmgr/etc/ispmgr.conf. Dans ce document on examine les paramètres qui sont présents dans ce fichier.

Il est à noter: les lignes qui commencent par deux slash (// ...) ou par /* et se términent par */, sont considérées comme commentaires et sont ignorées par le panneau d'administration.

Sommaire

Paramètres principaux

ApacheGid - l'identificateur du groupe d'utilisateur sous lequel fonctionne le seveur web. Cette option peut être utile, si le panneau d'administration ne peut pas identifier le groupe dans le fichier de configuration httpd.conf.

ApacheRestartDelay - l'intervalle minimum en secondes entre redémarrages du serveur web.

ApacheUid - l'identificateur d'utilisateur sous lequel fonctionne le serveur web. Cette option peut être utile si le panneau d'administration ne peut pas identifier l'utilisateur dans le fichier de configuration httpd.conf.

ApacheVersion - la version d'apache avec laquelle fonctionne le panneau d'administration ISPmanager . Valeurs possibles: 1 (par défaut pour FreeBSD) et 2 (par défaut pour Linux).

CommunigateProHost - si vous utilisez le serveur de messagerie CommunigatePro situé sur un serveur distant, spécifiez ici son adresse.

CommunigateProPassword - si vous utilisez le serveur émail CommunigatePro, spécifiez ici le mot de passe pour son administration.

CommunigateProUser - si vous utilisez le serveur émail CommunigatePro, spécifiez ici le nom d'utilisateur pour son administration.

DefaultARecords - l'ensemble d'enregistrements DNS qui seront créés automatiquement lors de la création de chaque domaine.

DefaultInterface - le nom d'interface système à lequel il faut attacher toutes les adresses IP ajoutées via le panneau d'administration.

DefaultLang - la langue de l'interface du panneau d'administration qui sera employée par défaut si ISPmanager ne la trouve pas dans les configurations du navigateur.

DefaultLogAnalyzer - le nom d'un programme d'analyse des fichier log du serveur web à utiliser pour chaque [wwwdomain domaine WWW] nouvellement créé.

DefaultTheme - le thème du panneau d'administration par défaut. Actuellement les thèmes suivants sont disponibles: aqua, classic et modern (par défaut).

DefaultVirtualHostServerAdmin - la valeur par défaut pour la directive ServerAdmin dans la section VirtualHost dans le fichier de configuration du serveur web.

DNS none - quand vous ajoutez ce paramètre, le support de DNS est désactivé dans le panneau d'administration. Cette option peut être nécessaire si les zones DNS sont gérées par un autre serveur.

DomainContact - ce paramètre contient la valeur adresse du support technique pour le module [domain.prop Configuration des domaines par défaut].

DomainTTL - ce paramètre contient la valeur TTL qui sera spécifiée pour chaque zone DNS nouvellement créée.

EximAuth - le type d'authorization SMTP AUTH pour le serveur émail Exim. Les valeurs suivantes sont supportées: sasl, crypt и plain.

ExtraOpenBasedir - la liste des répertoires à ajouter à la valeur existante du paramètre php_admin_value open_basedir dans la section VirtualHost pour chaque [wwwdomain domaine WWW] nouvellement créé, pour lequel PHP fonctionne comme module apache. La valeur de ce paramètre doit commencer par deux-points, par exemple, :/usr/local/www:/tmp/www

HttpPort - le numéro du port sur lequel des sites seront créés. Cette option peut être utile si vous utilisez un accélérateur sur le port 80 et si vous voulez utiliser un autre port pour le fonctionnement des sites.

InactivityTimeOut - ce paramètre détermine la période de temps écoulé depuis la dernière connexion au panneau d'administration après laquelle le processus ispmgr se termine. Cela peut être utile si le serveur dispose de peu de mémoire.

ispmgr_URL - permet de définir l'URL pour ISPmanager, s'il n'est pas possible d'utiliser le shell pour accéder à http://127.0.0.1/manager/ispmgr. Cette option peut être utile pour les utilitaires de calcul de trafic et de backup.

LogLevel - niveau de spécification du rapport sur le fonctionnement ISPmanager (/usr/local/ispmgr/var/ispmgr.log). Au moment actuel on peut utiliser les niveaux suivants:

  • 0 - notes.
  • 1 - erreurs fatales.
  • 2 - n'est pas utilisé (e).
  • 3 - erreurs.
  • 4 - avertissement.
  • 5 - information.
  • 6 - information détailleé.
  • 7 - n'est pas utilisé (e).
  • 8 - information de débogage utilisée uniquement par des développeurs.
  • 9 - information tracée utilisée uniquement par des développeurs.

MailServers - la liste des zones DNS séparées par un espace qui seront indiquées par défaut pour chaque zone de domaine nouvellement créée comme un serveur de mails (MX).

MTA - le serveur responsable des mails sortant sur votre serveur. Au moment actuel sendmail, exim, postfix et ComunigatePro (cgpro) sont supportés.

NameServers - c'est la liste des noms de domaines qui seront indiqués par défaut comme des serveurs de noms (NS) pour chaque zone de domaine nouvellement créée.

NgStaticRegexp - la valeur régulière qui permet de spécifier quels fichiers rendra Nginx, par exemple, NgStaticRegexp "~* ^.+\\.(jpg|jpeg|gif|png|svg|js|css|mp3|ogg|mpe?g|avi|zip|gz|bz2?|rar)$".

NgProxyRegexp - la valeur régulière permettant de poser des questions qui seront renvoyées à Apache. La valeur par défaut: NgProxyRegexp ~* ^/(webstat/|awstats|webmail|myadmin)

PhpTmpDir - c'est le répertoire à spécifier dans le paramètre php_admin_value upload_tmp_dir de la section VirtualHost pour chaque [wwwdomain domaine WWW] nouvellement créé pour lequel PHP fonctionne comme module apache. Si ce paramètre n'est pas spécifié, le répertoire tmp situé dans le répertoire personnel de l'[user utilisateur] est utilisé.

POP3 - le service responsable des mails entrant sur votre serveur. Par défaut on utilise dovecot qui supporte des boîtes émail virtuelles. Si vous avez un serveur émail qui utilise des utilisateurs système comme des comptes émail, il vous faut indiquer dans ce paramètres syspop3. Pour travailler avec Courier-imap indiquez la valeur courier.

PWGenLen - la longueur du mot de passe généré, par défaut elle est égale à 8 caractères.

PWGenCharacters - l'ensemble des symboles utilisé pour générer un mot de passe, par défaut on utilise 1234567890abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ.

SlaveNameServer - à l'aide de ce module vous pouvez configurer la connexion avec le panneau d'administration ISPmanager, installé sur un autre serveur afin de l'utiliser comme un serveur de noms secondaires.

StartPage - le module d'ISPmanager par défaut pour tel ou tel niveau d'utilisateur. Ce module apparaîtra premier lors de la connexion d'un utilisateur au panneau. A titre d'un premier paramètre il est nécessaire d'indiquer un niveau d'accès. Au moment actuel il existe les niveaux suivants:

  • 7 - [mgradmin administrateur] du panneau d'administration.
  • 6 - [reseller revendeur] (uniquement dans ISPmanager Pro).
  • 5 - [user utilisateur].
  • 4 - utilisateur disposant d'un accès shell.
  • 3 - [ftp compte FTP].
  • 2 - [email compte email].

A la place d'un deuxième paramètre il est nécessaire d'indiquer l'un des modules ISPmanager, par exemple, domain. L'information plus détaillée est disponible à [ari ISPmanager API].

SupportCenterServer - le nom [dbconf du serveur de base de données], sur lequel se trouve la base du[support centre du support]. (uniquement dans ISPmanager Pro)

TrafficLogLevel - le niveau de spécification de raport sur le fonctionnement d'utilitaires de collecte des statistiques sur l'emploi du trafic par différents [wwwdomain domaines WWW]. Actuellement il est possible d'utiliser les niveaux de spécification suivants:

  • 0 - n'écrire rien.
  • 1 - erreurs critiques.
  • 2 - erreurs pas critiques (warning).
  • 3 - avertissements (alerts).
  • 4 - information de base (info).
  • 5 - information de débogage (debug).
  • 6 - information de débogage élargie.
  • 7 - information de débogage élargie au maximum .

Le rapport s'écrit en stdout. En conséquence lors de l'appel d'utilitaire de cron les résultats seront envoyés par mail à l'utilisateur root.

[auth.api#trustip TrustIP] -l'adresse IP depuis laquelle l'accès à ISPmanager est permis sans identification. A la place d'un deuxième paramètre on indique le nom d'utilisateur avec les droits duquel l'accès sera effectué. Si le deuxième paramètre n'est pas indiqué on se connectera avec les droits root.

UserPath - à l'aide de ce paramètre vous pouvez modifier la valeur de la variable d’environnement PATH pour ISPmanager.

WDogEmails - la liste des adresses email séparées par un espace auxquelles le système de monitoring enverra des notifications. On conseille instamment de modifier ces paramètres uniquement via ISPmanager à l'aide du module [wdog Système de monitoring].

WDogScript - le chemin complet vers le script qui sera lancé si le système de monitoring ne pourra pas lui-même faire fonctionner le serveur. A la place d'un paramètre ce script sera appelé par le nom du service. On conseille instamment de modifier ces paramètres uniquement via ISPmanager à l'aide du module [wdog Système de monitoring].

WDogSvr - la liste des services séparés par un espace, dont le fonctionnement doit être observé par le système de monitoring. Au moment actuel les valeurs suivantes sont supportées: www, ftp, smtp, pop3 et mysql. On conseille instamment de modifier ces paramètres uniquement via ISPmanager à l'aide du module [wdog Système de monitoring].

Options

Les options sont des paramètres supplémentaires du fichier de configuration ISPmanager.

Option nom_option

Au moment actuel les options suivantes sont supportées:

  • Agree - cette option signifie que l'utilisateur a fait connaissance avec et approuvé laLicence d'emploi du panneau d'administration.
  • AllowHTTP - pour vous connecter au panneau d'administration vous pouvez utiliser le protocole non sécurisé HTTP, mais n'oubliez pas que cela peut être dangereux.
  • AllowUserInstallPerl - cette option signifie que les utilisateurs ont la posibilité d'installer eux-mêmes les [perlmodules modules Perl].
  • AllowUserInstallPhp - cette option signifie que les utilisateurs ont la posibilité d'installer eux-mêmes les [perlmodules extensions PHP].
  • ApacheMPM - cette option informe le panneau d'administration de ce que le serveur web fonctionne en mode MPM et que pour traiter le fichier de configuration httpd.conf il est nécessaire d'utiliser le paramètre AssignUserID à la place de SuexecUserGroup.
  • CGProDebug - comprend l'information de débogage pour CommunigatePro. La valeur du paramètres LogLevel ne doit pas être moins de 7.
  • DatabasePrefix - cette option signifie que lors de la création d'une nouvelle base de données MySQL le nom d'administrateur site sera placé automatiquement devant le nom de cette base. Cela peut être utile si vous accordez les droits de créer de nouvelles bases de données aux administrateurs de sites et ne voulez pas que les noms des bases se croisent.
  • DatabaseUserPrefix - lors de la création d'un nouvel utilisateur MySQL un préfixe sera ajouté automatiquement devant son nom, ce préfixe correspond au nom d'administrateur site. Vous aurez besoin de cette option si vous désirez accorder les droits de créer de nouvelles bases de données aux administrateurs de sites et ne voulez pas que les noms d'utilisateurs se croisent.
  • DisableAutoUpdate - cette option active le mis à jour automatique du panneau d'administration.
  • DiskOversell - cette option signifie que la taille d'espace disque attribué aux sites peut dépasser celle d'espace disque physique sur le serveur.
  • FirstStart - cette option existe dans le fichier de configuration jusqu'au premier entrée dans le panneau de contrôle d'administrateur afin d'activer first-start vizard.
  • ForceAutoSubdomain - сette option spécifie qu'ISPmanager doit permettre d'activer le support des sous-domaines auto pour des [wwwdomain domaines WWW], même si ISPmanager n'a pas trouvé automatiquement le module mod_vhost_alias dans le fichier de configuration apache.
  • ForceCGI - signifie que ISPmanager doit permettre d'activer le support CGI pour les [wwwdomain domaines WWW] même si ISPmanager n'a pas trouvé automatiquement cette possibilité dans le fichier de configuration apache. Cela peut être utile si le support CGI est compilé dans apache et pas activé via le fichier de configuration.
  • ForcePHP - signifie que ISPmanager doit permettre d'activer le support PHP pour les [wwwdomain domaines WWW] même si ISPmanager n'a pas trouvé automatiquement cette possibilité dans le fichier de configuration apache. Cela peut être utile si le support PHP est compilé dans apache et pas activé via le fichier de configuration.
  • ForcePhpFastCgi - signifie que ISPmanager doit permettre d'activer le support PHP pour les [wwwdomain domaines WWW] même si ISPmanager n'a pas trouvé automatiquement cette possibilité dans le fichier de configuration apache. Cela peut etre utile si le support PHP est compilé dans apache et pas activé via le fichier de configuration.
  • ForcePostgrey - comprend le support de [greylist greylisting] à l'aide de Postgrey.
  • ForceSpamAssassin - cette option permet de forcer l'utilisation de SpamAssassin. Cela peut être utile si ISPmanager n'a pas pu déterminer indépendamment l'existance du processus "spamd".
  • ForceSSI - signifie que ISPmanager doit permettre d'activer le support SSI pour les [wwwdomain domaines WWW] même si ISPmanager n'a pas trouvé automatiquement cette possibilité dans le fichier de configuration apache. Cela peut être utile si le support SSI est compilé dans apache et pas activé via le fichier de configuration.
  • FtpUserPrefix - cette option indique qu'avant le nom de chaque [ftp compte FTP]créé il est nécessaire d'ajouter un préfixe à titre du nom d'[user utilisateur] à lequel appartient ce compte. Cela garantie que les noms soient uniques.
  • HideDbSize - indique qu'il ne faut pas afficher la colonne avec les tailles de bases de données. Nous conséillons d'utiliser cette option si vous avez un très grand nombre de bases afin de réduire le temps du traitement de la liste.
  • InsecureDomain - cette option indique que lors de création des domaines il ne faut pas contrôler le propriétaire d'un domaine de niveau supérieur. Lors de désactivation de cette option, les enregistrements DNS de tous les utilisateurs se font dans une zone. En ISPmanger Pro, vous pouvez installer cette option via le module [policy Politique].
  • InsecureHome - l'activation de cette option indique qu'il ne faut pas créer un répertoire data dans un répertoire d'un [user utilisateur] nouvellement créé. Cela permet d'autoriser l'emploi deshell par ses [ftp comptes FTP], mais en même temps cela baisse la sécurité d'accès de ses fichiers d'autres utilisateurs du serveur. Nous déconseillons d'utiliser cette option si vous n'êtes pas sûr qu'elle est vraiment indispenable pour vous.
  • InsecureWebStat - cette option informe le panneau de ce que lors de la création des [wwwdomain domaines WWW] il ne faut pas limiter accès au répertoire contenant les statistiques de visite. Par défaut un utilisateur ayant le nom et le mot de passe du propriétaire du domaine WWW est créé.
  • MailDir - cette option active le support de stockage du courrier au format Maildir sur Dovecot. Attention! Le panneau d'administration supporte des boîtes émail uniquement au format: mbox ou Maildir. Si vous souhaitez changer le format de stockage, vous devez vous assurez que Dovecot est configuré correctement.
  • NoColorLog - cette option désactive l'éclairage des enregistrements des fichiers log du panneau d'administration.
  • NoMysqlQuota - cette option signifie que l'espace disque ocuppé par des bases de données n'est pas pris en compte dans le calcul du quota imposé à l'[user utilisateur].
  • NoSPFRecord - cette option signale qu'il ne faut pas créer automatiquement des enregistrement SPF dans les domaines créés.
  • OverTrafStop - cette option signale qu'il est nécessaire de stopper les comptes [user utilisateurs] qui ont dépassé leur quota de trafic.
  • PresetAutoApply - cette option signale qu'il est nécessaire d'appliquer obligatoirement toutes les modifications dans les préconfigurations utilisateurs pour tous les utilisateurs, qui emploient cette préconfiguration. Pour en savoir plus, il suffit de consulter le module [polict Politique]. Cette option est accessible seulement en ISPmanager Professional.
  • Procmail - cette option active la fonctionnalité de classement des messages à l'aide du programme du même nom.
  • UCPresetAutoApply - cette option signale qu'il est nécessaire d'appliquer obligatoirement toutes les modifications dans les préconfigurations utilisateurs pour tous les utilisateurs, qui emploient cette préconfiguration. Pour en savoir plus, il suffit de consulter le module [polict Politique]. Cette option est accessible seulement en ISPmanager Professional.
  • SendmailDebug - cette option active les informations de débogage pour Sendmail. La valeur du paramètre LogLevel doit être supérieure ou égale à 7.
  • ShowWWWAliases - - cette option signale qu'il est nécessaire d'indiquer tous les alias par des lignes séparées dans la liste des [wwwdomain domaines WWW]. Cela permettra d'accélerer le processus de recherche d'un domaine WWW par un nom de domaine.
  • SqlDebug - grâce à cette option vous pouvez disposer d'informations de débogage nécessaires pour gérer les bases de données. La valeur du paramètre LogLevel doit être supérieure ou égale à 7.
  • UseInternalVacation - cette option permet d'utiliser un répondeur faisant partie du panneau d'administration en FreeBSD à la place de vacation standart. Sur Linux l'option est activée par défaut.

Si vous souhaitez activer quelques options dans le fichier de configuration, vous devez ajouter un répertoire particulier Option pour chacune d'elles.

Chemins

Ces paramètres du fichier de configuration sont responsables de l'emplacement de tels ou tels programmes ou fichiers de configuration. Chacun de ces paramètres a une valeur par défaut, c'est pourquoi nous vous conséillons de les modifier seulement dans le cas si vous avez des problèmes avec l'utilisation de tel ou tel produit du panneau d'administration.

path nom_interne chemin_complet

Actuellement les noms internes suivants sont possibles:

  • accessdb - l'emplacement du fichier acess utilisé sendmail.
  • aliases - l'emplacement du fichier aliases utilisé sendmail.
  • apachectl - l'emplacement du programme de démarrage /rédémarrage/arrêt du serveur web apache.
  • auto_path - l'emplacement du répertoire des scripts d'autodémarrage des services. Seulement pour sendmail.
  • awstats - l'emplacement de l'analyseur de fichiers logs du serveur web awstats.
  • awstats-configs - l'emplacement des fichiers de configuration de l'analyseur de fichiers logs du serveur web awstats.
  • CommunigateProPath - l'emplacement du répertoire du serveur email.
  • CronTabsDir - le répertoire qui contient les tâches planifiées (cron) utilisateurs.
  • DefaultHomeDir - le catalogue qui contient les répertoires des [user utilisateurs].DefaultShell - l'interpreteur de commande qui sera attribué pour tous les utilisateurs shell nouvellement crées.
  • distfiles - l'emplacement du répertoire contenant des distributions des concepteurs de tierces personnes, par exemple, des scripts-web qu'on peut installer à l'aide du panneau d'administration.
  • DomainZonesPath - le catalogue contenant les fichirs des zones DNS.
  • dovecot.passwd - l'emplacement du fichier contenant les mots de passe des utilisateurs dovecot.
  • exim-dnsblist - l'emplacement du fichier contenant des listes noires pour exim.
  • exim-passwd - l'emplacement du fichier contenant les mots de passe des utilisateurs exim.
  • exim-pipealiases - l'emplacement du fichier de configuration pipe-aliases pour exim.
  • exim-virtualdomains - l'emplacement du fichier multi-domains d'exim.
  • exim-users - l'emplacement du fichier contenant la liste des utilisateurs exim.
  • FirebirdDbDir - le répertoire qui contient les bases de données Firebird.
  • frontpageadm - l'emplacement des extensions FrontPage.
  • genericsdomains - l'emplacement du fichier de configuration generics-domain pour sendmail.
  • genericstable - l du fichier de configuration genericstable pour sendmail.
  • greylist.conf - l'emplacement du fichier de configuration [greylist greylisting].
  • httpd.conf - l'emplacement du fichier de configuration apache.
  • ifconfig - l'emplacement du logiciel homonyme.
  • inetd.conf - l'emplacement du fichier de configuration inetd.
  • inetd.start - la commande de lancement d'inetd.
  • inetd.stop - la commande d'arrêt d'inetd.
  • iptables - le fichier de configuration pour iptables.
  • local-host-names - l'emplacement du fichier local-host-names utilisé par sendmail.
  • maildirmake - l'emplacement du programme à créer des dossiers email au répertoire personnel de l'utilisateur.
  • MailHomeDir - le nom du répertoire à stocker des répertoires personnels des boîtes email.
  • mailman-home - l'emplacement du répertoire du programme de gestion des listes de diffusion MailMan.
  • mailman-var - l'emplacement du répertoire conenant les données du programme de gestion des liste de diffusion MailMan.
  • makeuserdb - l'emplacement du programme à créer une base des utilisateurs du serveur email courier.
  • majordomowrapper - l'emplacement du programme wrapper utilisé par les listes de diffusion majordomo.
  • minimalist-bin - l'emplacement du programme de gestion des listes de diffusion minimalist.
  • minimalist-home - l'emplacement du file d'attente du programme de gestion des listes de diffusion minimalist.
  • md5sum - l'emplacement du programme permettant de vérifier les sommes de contrôle.
  • my.cnf - l'emplacement du fichier de configuration du serveur MySQL local.
  • named.conf - l'emplacement du fichier de configuration named (DNS).
  • NamedChrootDir - l'emplacement du répertoire dans lequel le programme named (DNS) effectue un chroot lors du lancement sur certains systèmes d'exploitation.
  • ndc - l'emplacement du programme de gestion du serveur DNS.
  • newaliases - l'emplacement du programme de la mise à jour de la base aliases.
  • nginx.conf - l'emplacement du fichier de configuration du serveur-web Nginx.
  • nginxctl - l'emplacement du programme permettant de redémarrer le serveur-web Nginx. il est indispensable d'utiliser le paramètre restart, par exemple, path nginxctl /usr/local/etc/nginx restart
  • pgctl - l'emplacement du programme de lancement et d'arrêt de PostgreSQL.
  • pghbaconf - l'emplacement du fichier de configuration pg_hba.conf.
  • pgvacuum - l'emplacement du programme vacuumdb de PostgreSQL.
  • php.ini - l'emplacement du fichier de configuration global PHP.
  • phpbinary - l'emplacement du programme php.
  • php-config - l'emplacement du fichier de configuration global php.ini
  • php-extensions - l'emplacement du répertoire où les librairies partagées des extensions PHP sont stockées.
  • postfix - l'emplacement du programme du serveur email Postfix.
  • postfix_main.cf - l'emplacement du fichier de configuration global Postfix.
  • postgrey-clients - l'emplacement du fichier de configuration de la liste blanche des expéditeurs pour postgrey.
  • postgrey-recipients - l'emplacement du fichier de configuration de la liste blanche des destinataires pour postgrey.
  • postgreyrestart - l'emplacement du script de redémarrage postgrey.
  • postmap - l'emplacement du programme de création des fichiers de configuration hash pour Postfix.
  • procmailrc - l'emplacement du fichier de configuration global procmail.
  • rails - l'emplacement du fichier exécutable Ruby On Rails.
  • SendmailRestart - l'emplacement du script permettant de relancer sendmail. Vous en aurez besoin si vous utilisez la procédure de redémarrage non standard de sendmail, par exemple, si vous avez besoin de relancer simultanément un autre programme. Si rien n'est spécifié, le redémarrage est exécuté à l'aide de la commande "kill -1 `head -1 /var/run/sendmail.pid`".
  • sendmail.mc - l'emplacement du fichier-mc du serveur email sendmail. Par la suite à la base de ce fichier, le fichier de configuration sendmail.cf. sera créé
  • sendmail.pid - l'emplacement du fichier-pid du serveur email sendmail.
  • spamassassin.conf - l'emplacement d'un des fichiers de configuration SpamAssassin. Habituellement c'est local.cf.
  • spamassassinctl - l'emplacement du programme de redémarrage de SpamAssassin.
  • userdb - l'emplacement du fichier /usr/local/etc/authlib/userdb du serveur email courier.
  • virtusertable - l'emplacement du fichier vitrusertable(virtmaps) utilisé par sendmail.
  • webalizer - l'emplacement de l'analyseur des logs du serveur web webalizer.
  • wget - cette option spécifie la commande utilisée par ISPmanager afin de mettre à jour la licence. Par défaut la valeur est "/usr/bin/wget -O -". Seulement pour Linux.
  • WWWHomeDir - le nom du répertoir à stocker des [wwwdomain domaines WWW] dans le dossier personnel de l'utilisateur.
  • xinetd.conf - l'emplacement du fichier de configuration xinetd.
  • xinetd.start - la commande de lancement de xinetd.
  • xinetd.stop - la commande d'arrêt de xinetd.

Extensions externes

Les extensions externes c'est une extension des possibilités d'ISPmanager obligée à l'utilisation des pages externes et des scripts situés sur le même ou sur un autre serveur.

extaction rubrique_menu URL

Pour faire apparaître une rubrique de menu, vous devez ajouter des enregistrements correspondants dans le fichier suivant ispmgr_mod_mymenu.xml

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?> <mgrdata> <mainmenu level="niveau-d\'accès"> <node name="menu-de-niveau-supérieur"> <node name="rubrique-de-menu"/> </node> </mainmenu> <lang name="en"> <messages name="desktop"> <msg name="menu_rebrique-de-menu">titre-de-rubrique;/msg> </messages> </lang> </mgrdata>

Par exemple,

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?> <mgrdata> <mainmenu level="5"> <node name="tool"> <node name="mytool"/> </node> </mainmenu> <lang name="en"> <messages name="desktop"> <msg name="menu_mytool">My tool</msg> </messages> </lang> </mgrdata>

L'URL peut être soit relative (/webmail/) soit absolue (http://ispsystem.com/ru/support/changelog/).

Comptes utilisateurs

Tous les paramètres et quotas concernant les comptes [user utilisateurs] et les comptes [reseller revendeurs] d'ISPmanager sont présentés dans le fichier de configuration dans les rubriques Account:

Account "login" { ensemble de paramètres }

Préconfigurations utilisateurs

Les [preset préconfigurations] sont utilisées pour simplifier le remplissage des formuliares de création de nouveaux [user utilisateurs] ([reseller revendeurs]). La gestion des préconfigurations est décrite dans le fichier de configuration dans les rubriques Preset:

Preset "Nom de préconfiguration" { ensemble de paramètres }

Serveurs des bases de données

Tous les paramètres nécessaires pour accéder aux [dbconf serveurs de bases de données] sont spécifiés dans les sections DbServer du fichier de configuration:

DbServer "nom" { ensemble de paramètres }

Les paramètres contiennent le type de serveur de bases de données (MySQL, Pastgres, FireBird), le nom de domaine ou l'adresse IP ainsi que le nom d'utilisateur et le mot de passe.

Cet article vous a-t-il été utile? Oui | Non
Affichages
Outils personnels