Fichier de configuration VDSmanager (VDSmanager)

De ISPWiki.

Toutes les configurations du panneau de configuration VDSmanager sont gardées dans le fichier de configuration /usr/local/ispmgr/etc/vdsmgr.conf. Dans ce document on examine les paramètres qui sont présents dans ce fichier.

Il est à noter que les lignes qui commencent par deux slash (// ...) ou celles qui commencent par /* et se términent par */, sont considérées comme commentaires et sont ignorées par le panneau de configuration.

Sommaire

Paramètres principaux

BackupCounts - le nombre de backups journaliers stockés des[vdsfiles fichiers propres] des serveurs dédiés virtuels. La valeur représente 3 chiffres séparés par un espace. Le premier signifie la quantité d'archives journalières, le deuxième- hebdomadaires et le troisième - mensuelle. On conseille instamment de modifier ces paramètres uniquement via VDSmanager à l'aide du module [backup Option copie de réserve].

BackupDestDir - le dépot pour les backups. Si les archives sont stockées dans le répertoire local, il est nécessaire de spécifier le chemin complet vers ce répertoire. Si les archives sont stockées sur un serveur FTP éloigné, il faut spécifier ftp en premier paramètre et en deuxième paramètre – la valeur au format ftp://utilisateur:password@host/répertoire. On conseille instamment de modifier ces paramètres uniquement via VDSmanager à l'aide du module[backup Option copie de réserve].

DefaultLang - la langue de l'interface du panneau de configuration qui sera employée par défaut si VDSmanager ne la trouve pas dans les configurations du navigateur.

DefaultTheme - le thème du panneau de configuration par défaut. Actuellement les thèmes suivants sont disponibles: aqua, classic et modern (par défaut).

InactivityTimeOut - ce paramètre détermine le temps de reterdement écoulé depuis la dernière connexion au panneau de configuration après laquelle la mémoire prise par le processus vdsmgr se libère. Это может быть полезно, если на сервере мало памяти.

LogLevel -le niveau de spécification du rapport sur le fonctionnement VDSmanager (/usr/local/ispmgr/var/vdsmgr.log). Au moment actuel on peut utiliser les niveaux suivants:

  • 0 - notes.
  • 1 - erreurs fatales.
  • 2 - n'est pas utilisé (e).
  • 3 - erreurs.
  • 4 - avertissement.
  • 5 - information.
  • 6 - information détailleé.
  • 7 - n'est pas utilisé (e).
  • 8 - information de débogage utilisée uniquement par des développeurs.
  • 9 - information tracée utilisée uniquement par des développeurs.

MountDir - le chemin complet vers le répertoire sur lequel sont installés les disques des serveurs dédiés virtuels lors du lancement.

PrivateDiskDir - le chemin complet vers le répertoire dans lequel sont stockés les [vdsfiles fichiers propres] des serveurs dédiés virtuels.

VolumeGroupName - le nom du groupe LVM où les partitions du SDV ont été créées. Cela sera conçu pour la KVM. Exemple: VolumeGroupName kvm00

[auth.api#trustip TrustIP] - l’adresse IP, depuis laquelle l’accès à VDSmanager sans autorisation est permis. Spécifiez en deuxième paramètre le nom de l'utilisateur avec les droits duquel l'accès sera effectué. Si le deuxième paramètre n’est pas spécifié, l’accès sera effectué avec les droits de root.

Options

Les options sont des paramètres supplémentaires du fichier de configuration VDSmanager.

Option nom_оption

Au moment actuel les options suivantes sont supportées:

  • DisableAutoUpdate - cette option permet de désactiver la mise à jour automatique du panneau de configuration.
  • EnableTS - cette option permet d'installer les limites sur la vitesse du canal par SPV (pour VDSmanager sous OpenVZ).
  • PresetChangesResource - cette option permet d'appliquer les changements du template du SPV à tous les serveurs virtuels que ont été créés en utilisant ce template.
  • ForceOrderLicense - cette option permet d'activer la commande automatique d'ISPmanager pour les SPVs si ISPmanager n'est pas installé dans leur template.

Si vous souhaitez activer quelques options dans le fichier de configuration, vous devez ajouter un répertoire particulier Option pour chacune d'elles.

Comptes utilisateurs

Tous les paramètres et quotas concernant les comptes [user administrateurs] et [user revendeurs] de VDSmanager sont présentés dans le fichier de configuration dans les rubriques User. Il est nécessaire de spécifier le login à accéder le paneau de configuration en premier paramètre et en deuxième – hash de son mot de passe. Par exemple,

User admin $2a$04

Préconfigurations disque

[disktempl Préconfiguration disque] - est un logiciel préétabli pour les serveurs dédiés virtuels. Vous pouvez en avoir plusieurs sur votre serveur. Les préconfigurations permettent d’économiser l’espace disque, comme les fichiers d’une préconfiguration sont communs pour tous les serveurs dédiés virtuls qui l’utilisent. La gestion des préconfigurations est décrite dans le fichier de configuration dans les rubriques disktemplate:

disktemplate "Nom de préconfiguration" { Ensemble de paramètres }

Il est possible de spécifier les paramètres suivants:

  • Path - le chemin complet vers le répertoire contenant les fichiers d’une préconfiguration.
  • CreateConfig - les fichiers de configuration d’un serveur dédié virtuel, dans lesquels il faut appliquer les modifications après l'avoir créé. VDSmanager remplace les macros suivants en valeurs qui leur correspondent: __IP__ - adresse IP, __HOSTNAME__ - nom de domaine d’un serveur dédié virtuel.

Préconfigurations des serveurs dédiés virtuels

[vdspreset Préconfigurations SDV] sont des ensembles des valeurs préétablies des paramètres d’un serveur dédié virtuel, permettant d’économiser du temps lors de leur création. La gestion des préconfigurations est décrite dans le fichier de configuration dans les rubriques preset:

preset "Nom de préconfiguration" { Ensemble de paramètres }

Il est possibles de spécifier les paramètres suivants:

  • CPU - quota temps CPU (en mégahertz).
  • Disk - quota espace disque à stocker les [vdsfiles fichiers propres] d’un serveur dédié virtuel.
  • Fdesc - quota nombre des descripteurs de fichier ouverеs en même temps.
  • Mem - quota mémoire vive, attibuée à un serveur dédié virtuel.
  • Owner - le nom d’administrateur ou de revendeur à qui appartient cette préconfiguration.
  • Proc - quota nombre des processus d’un serveur dédié virtuel.
  • Templ -le nom de préconfiguration disque utilisée par un serveur dédié virtuel.
  • Traf - quota trafic mensuel en mégaoctets.

Serveurs dédiés virtuels

Chaque serveur dédié virtuel a son propre formulaire vds de ce type:

vds "adresse IP" { Ensemble de paramètres }

Il est possible de spécifier les paramètres suivants:

  • Name -le nom de domaine d’un serveur dédié virtuel.
  • Owner - l’administrateur ou le revendeur du panneau de configuration, à qui est attribué ce serveur dédié virtuel.
  • DiskTemplate - le chemin complet vers le répertoire dans lequel sont stockés les fichiers de la[disktempl préconfiguration disque], utilisée par le serveur dédié virtuel.
  • PrivateDisk - le chemin complet vers le répertoire dans lequel sont stockés les [vdsfiles fichiers propres] d’un serveur dédié virtuel.
  • QuotaFile - le fichier contenant l’information sur l’utilisation d’espace disque par le serveur dédié virtuel. Ce paramètre n’est utilisé qu’en FreeBSD 4.
  • MemLimit - quota mémoire vive, attribuée à un serveur dédié virtuel.
  • FileLimit - quota nombre des descripteurs de fichier ouverts en même temps.
  • ProcLimit - quota nombre des processus d’un serveur dédié virtuel.
  • CPULimit - quota temps CPU (en mégahertz).
  • IpPacketLimit - quota nombre des paquets IP par seconde.
  • UdpPacketLimit - quota nombre des paquets UDP par seconde.
  • TrafLimit - quota trafic mensuel en mégaoctet .
  • TrafUsed - le trafic mensuel en mégabits.
  • IpAlias - l’adresse IP supplémentaire d’un servуur dédié virtuel.
  • NoBackup (yes/no) - le drapeau détermine s'il faut faire le backup de ce serveur dédié virtuel.
  • Disabled (yes/no) – le drapreau détermine si le serveur dédié virtuel a été bloqué.

VDSmanager-Linux sous Xen

path xen-kernel - indique un chemin vers le kernel Xen (par exemple, path xen-kernel /boot/vmlinuz-2.6.18-92.1.13.el5xen).

path xen-ramdisk - indique un chemin vers initrd (par exemple, path xen-ramdisk /boot/initrd-centos5-xen.img).

VdsIpMask - permet de spécifier un masque de sous-réseau pour les SPVs créés à nouveau.

VdsGateway - il s'agit de l'adresse IP de la passerelle réseau pour les SPVs créés à nouveau.

Si les paramètres VdsIpMask et VdsGateway ne sont pas spécifiés, le masque de sous réseau suivant 255.255.255.0 sera utilisé ainsi que la passerelle qui est utilisée par défaut.

VDSmanager-Linux sous KVM

Option VirtualCD - permet d'ajouter 'ISO-image' comme CD-Rom et d'installer une priorité pour le chargement depuis le panneau (cela est utile pour la création de pré-configurations)

Option SoftReboot - ajoute les boutons 'Redémarrage' et 'Désactivation' dans la barre d'outils du panneau.

Option AntiSpoof - active l'anti-spoofing (le script sbin/kvm_ipctl s'exécute chaque fois quand vous réalise toute action sur une adresse IP. Le script ajoute les règles dans iptables)

Bridge - spécifie un nom pour le pont réseau qui sera connecté avec l'interface réseau virtuel.

OversellMem - permet de spécifier survente de RAM. Par exemple, si vous avez un serveur avec 8 Go de RAM et spécifiez OversellMem 1.5, la valeur de RAM pour les serveurs virtuels sera environ 12 Go. Il est à noter que l'utilisation de la survente peut provoquer les pertes de puissance si les serveurs virtuels commenceront à consommer trop de RAM.

Cet article vous a-t-il été utile? Oui | Non
Affichages
Outils personnels