Plesk

De ISPWiki.

Sommaire

Création d'un compte:

Fontion 'OpenAccount'

  • Placez le serveur, le domaine, l'utilisateur et la formule tarifaire dans la base.
  • Retirez les informations sur les adresses IP du compte depuis la base (la disponibilité d'adresses ip et leur nombre).
  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk. La première adresse ip partagée est sauvegardée. Si l'adresse ip partagée n'a pas été trouvée, l'erreur FATALE “On the server there are not shared ip, there is only one exclusive ip. Impossible create account.” est générée et sauvegardée dans le log “/usr/local/ispmgr/var/cpplesk.log”.
  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk (un compte avec le mot de pass et le login hasardés sont créés, mais le nom de gabarit (formule tarifaire)et le login sont pris dans la base).
  • Si l'utilisateur a des adresses ip assignées, la fonction Newip est appelée. Elle spécifie le nombre d'adresses ip dans 'ipool' et revient la première adresse ip assignée (le domaine sera attaché à cette adresse ip).
  • Si le client n'a pas des adresses ip assignées, la requête xml sera envoyée au serveur Plesk qui ajoutera une adresse ip assignée dans 'ippool' du client.
  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk (ajout du domaine).
  • Appelez AddDetails (cette fonction réécrirai les compléments de la formule tarifaire par ceux ajoutés manuellement (s'il y en a): bandwidth, disk, emaillimit, databaselimit, webdomainlimit.

Suppression d'un compte:

Fonction 'DeleteAccount'

  • Placez le compte dans la base.
  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk (suppression du compte)
  • Effacez toutes les adresses ip assignées à ce compte dans le tableau.

Désactivation d'un compte:

Fonction 'SuspendAccount'

  • Placez le compte dans la base.
  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk (le statut 16 est donné au compte, cela veut dire que le compte est en état inactif).

Activation d'un compte:

Fonction 'ResumeAccount'

  • Placez le compte dans la base.
  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk (le statut 0 est donné au compte, cela veut dire que le compte est en état actif).

Changement d'une formule tarifaire:

Fonction 'SetAccountParam'

  • Placez le compte dans la base.
  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk (les compléments et privilèges d'une nouvelle formule tarifaire sont relus).
  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk (les compléments et privilèges de la formule tarifaire précédente seront réécrit par ceux d'une nouvelle formule tarifaire).
  • Appelez AddDetails (les compléments seront réécrit par ceux ajoutés manuellement (s'il y en a)): bandwidth, disk, emaillimit, databaselimit, webdomainlimit.

Prise d'informations sur le formules tarifaires (gabarits):

Fonction 'GetServerConfig'

  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk (les noms des formules tarifaires (gabarits de comptes) sont lus sur le serveur plesk).
  • Toutes les formules tarifaires du serveur sont spécifiées dans le tableau 'server', dans la colonne 'config'.


Vérification de la connexion au serveur plesk:

Fonction 'CheckServerConnection'

  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk (pour vérifier la connexion au serveur).

Statistiques du serveur plesk:

Fonction 'GetStats'

  • Envoyez la requête Xml au serveur plesk (les statistiques de trafic par le jour précédent sont collectées).
  • Liste des données reçues avec le paramètre 'out' sont mis dans le tableau 'itemstat'. Il n'y a pas de différence entre le trafic entrant et sortant.

Complément d'informations

La mise à jour est réalisée à l'aide de la fonction 'fix'. Fichier de log: /usr/local/ispmgr/var/cpplesk.log.


Vous pouvez ajouter les détails avec les noms internes suivants:

Limites:

  • max_webapps - le nombre maximum d'applications Tomcat.
  • max_maillists - le nombre maximum de listes de diffusion.
  • max_resp - le nombre maximum d'autorépondeurs email.
  • max_mg node - le nombre maximum de groupes email.
  • max_redir - le nombre maximum de redirections.
  • mbox_quota - la taille maximale d'une boîte mail.
  • max_box - le nombre maximum de boîtes mail.
  • max_db - le nombre maximum de bases de données MySQL.
  • max_wu - le nombre maximum d'utilisateurs web.
  • disk_space - la taille maximale de l'espace disque disponible.
  • max_subdom - le nombre maximum de sous-domaines.
  • max_dom - le nombre maximum de domaines.
  • total_mboxes_quota - la taille maximale de toutes les boîtes mail. Pour Plesk for Windows.
  • mysql_dbase_space - la taille maximale de toutes les bases de données MySQL. Pour Plesk for Windows.
  • mssql_dbase_space - la taille maximale de toutes les bases de données msSQL. Pour Plesk for Windows.
  • max_mssql_db - le nombre maximum de de toutes les bases de données msSQL. Pour Plesk for Windows.
  • max_iis_app_pools - le nombre maximum d'IIS application pool. Pour Plesk for Windows.
  • max_shared_ssl_links - le nombre maximum de shared SSL links. Pour Plesk for Windows.
  • max_subftp_users - le nombre maximum de comptes FTP. Pour Plesk for Windows.
  • max_fpse_users - le nombre maximum de comptes Microsoft FrontPage. Pour Plesk for Windows.
  • max_dom_aliases - le nombre maximum d'alias domaine.
  • max_odbc - le nombre maximum de connexions ODBC. Pour Plesk for Windows.

Permissions (type booléen dans le BILLmanager):

  • create_domains - valider/invalider la création des domaines.
  • manage_phosting - valider/invalider la gestion de l'hébergement.
  • manage_quota node - valider/invalider le changement de quota sur l'espace disque.
  • manage_subdomains - valider/invalider la gestion des sous-domaines.
  • change_limits - valider/invalider le changement de quotas d'un domaine.
  • manage_dns - valider/invalider la gestion des paramètres du DNS.
  • manage_log - valider/invalider la gestion de la rotation des logs.
  • manage_crontab - valider/invalider la gestion du planificateur des tâches.
  • manage_anonftp - valider/invalider la gestion des FTP anonymes.
  • manage_webapps - valider/invalider la gestion de Tomcat web applications.
  • manage_sh_access - valider/invalider l'utilisation de l'accès shell.
  • manage_maillists - valider/invalider la gestion des listes de diffusion.
  • manage_drweb - valider/invalider la gestion du programme DrWeb (doit être supporté par DrWeb).
  • make_dumps - valider/invalider l'utilisation de backups/restauration.
  • remote_access_interface - valider/invalider l'utilisation d'API RPC. Pour Plesk for UNIX.
  • manage_performance - valider/invalider la gestion de la puissance de l'hébergement. Pour Plesk for Windows.
  • cp_access - valider/invalider l'accès à Plesk via Control Panel.
  • manage_domain_aliases - valider/invalider la gestion des alias domaines. Pour Plesk for UNIX.
  • manage_iis_app_pool - valider/invalider la gestion d'IIS application pool. Pour Plesk for Windows.
  • dashboard - valider/invalider l'utilisation de Plesk Desktop.
  • stdgui - valider/invalider l'utilisation de Plesk GUI.
  • manage_dashboard - valider/invalider la gestion Plesk Desktop.
  • manage_subftp - valider/invalider la gestion des comptes FTP supplémentaires (seulement avec l'accès aux fichiers de domaines) créés pour le domaine.
  • manage_spamfilter - valider/invalider la gestion des paramètres du filtre spam. Pour Plesk for UNIX.
  • allow_local_backups - valider/invalider l'utilisation de l'entrepôt pour les fonctions de backups/restauration. Pour Plesk for UNIX.
  • allow_ftp_backups - valider/invalider l'utilisation de l'entrepôt FTP pour les fonctions de backups/restauration. Pour Plesk for UNIX.
Cet article vous a-t-il été utile? Oui | Non
Outils personnels